Histoire du vin de Madère

Histoire du vin de Madère

Histoire du vin de Madère

De tous les produits de Madère, aucun n’est aussi célèbre que le vin qui porte le nom de l’île: le vin de Madère. L’île de Madère a commencé à produire des vins au 17ème siècle.

Le vin doit ses caractéristiques à un aller-retour en mer

Madeiran Vineyard
Madère – Vignoble

La qualité unique du vin de Madère est généralement considérée comme le résultat d’un accident survenu il y a longtemps. Il arriva qu’une cargaison de vin quitta l’île dans un bateau à destination des Indes orientales. Un an plus tard, la cargaison, encore invendue, revenait à Madère. Étonnamment, les habitants découvront que le vin s’était considérablement amélioré pendant les longs mois chauds sous les tropiques.

Qu’est-ce qui pouvait causer l’amélioration? Le balancement des navires ou les températures chaudes? Après quelques expériences, il conclurent que le doux réchauffement des fûts de vin au soleil donnait aux vins de Madère ses saveurs particulières.

Les vins avaient été transportés au-delà de l’équateur. Ceux-ci étaient donc connus comme des « vins retournés » ou « Indian Circuit Wines » jusqu’en 1794.

Estufajes

En 1794, les Madériens ont développé un processus appelé estufagem (estufo = hothouse) pour reproduire les effets du voyage à travers les mers chaudes. Le vin est mis dans des cuves spéciales et chauffé progressivement pour imiter le séjour dans la cale d’un navire sous les tropiques. On le garde à cette température pendant trois à six mois, puis, très lentement, on le laisse refroidir. Par la suite, il est vieilli en cuve pour un minimum de quatre ans.

Canteiro

Canteiro est une autre façon d’obtenir du vin de Madère. C’est une méthode beaucoup plus lente où les tonneaux de vin sont stockés dans un grenier (appelés loge) généralement sous des toits de tôle pour chauffer lentement. Les tonneaux sont ensuite roulés d’un endroit plus chaud à un endroit plus frais en fonction de l’âge et du processus de maturation. Cette méthode produit des vins de Madère de meilleure qualité.

Un autre « accident » a créé ce qu’on appelle Rainwater Madeira. Parfois, des barils de vin trempés dans l’eau de pluie sur les navires qui à leur tour a créé un Madère plus léger. C’est le style qui se vend le mieux aux États-Unis d’Amérique.